Flânerie berlinoise

Et bonjour à tous !

Il flotte dans l’air, en ce moment, comme un parfum de Noël. Les petits enfants ont sûrement mangé leurs premiers chocolats de l’Avent (pour ceux qui n’ont pas ouvert tout le calendrier comme ils le font chaque année…je ne vise personne, n’est-ce pas Violette…). Moi même, je dois avouer que je n’ai pas résisté, et j’ai couru m’en acheter un.

Donc en cette période de Noël, les rues de Berlin se remplissent, dès le début du week-end, de gens pressés, encombrés par de gros sacs contenant les cadeaux qu’ils mettront sous leur sapin. Les derniers marchés de Noël se sont illuminé, et je ne me lasse pas d’y promener mon nez gelé. Certes, il fait froid, mais l’ambiance réchauffe le coeurs, et c’est toujours gonflée à bloc que j’en ressors.

Dimanche dernier, nous sommes allées, avec Camille, faire un tour dans deux ou trois de ces marchés. On avait d’ailleurs décidé d’y manger…ce qu’on a fait, après de nombreux détours : j’avais oublié qu’il s’agissait de marchés allemands, et que les menus se bornaient aux choux, patates et Wurst (pour ceux ignorent ce que c’est, c’est la saucisse allemande, il y en a partout, et pour tout vous dire, j’en fais une overdose). Bref, j’ai fini par me résigner et notre repas s’est composé d’un Brötchen (un petit pain, comme ceux qu’on nous donne à la cantine, mais en plus rond…une petite miche quoi) dans lequel on avait, sans mauvais jeu de mot, glissé une énoooooorme saucisse. Je n’ai toujours pas compris l’intérêt d’avoir une grosse saucisse avec un minuscule petit pain, mais bon. Pour le dessert, nous avons opté pour un traditionnel Bretzel…qui, lui, était fameux !

Notre balade nous a menées à un musée dont le thème est la DDR (Deutsche Demokratike Républik, la RDA en français, l’Allemagne de l’Est). Je dois avouer que je n’étais pas passionée par le sujet, ni vraiment enthousiaste à l’idée de visiter ce musée, mais après coup, je ne suis pas déçue. Le musée s’est avéré très intéressant et interactif, et c’est avec plaisir que Camille et moi nous sommes retrouvées à conduire une Trabi (voiture est-allemande), à écouter du rock est-allemand et à essayer des robes (yeark) est-allemandes.

C’est donc bien fatiguées, et après quelques rapides achats de Noël, que nous somme rentrées chez nous…gelées mais heureuse de notre journée…

Les photos sont ici…(certaines datent du samedi…)

Commentaires:

Une Réponse à “Flânerie berlinoise”

  1. Maman
    Maman écrit:

    Magnifique ma cherie, les photos, l’article et les petits com. Ah ! si nous pouvions venir te rejoindre… Mais voilà travail oblige !!!
    Je t’aime, est surtout profite, tu ne verras pas si souvent des Noëls Berlinois.
    Bisous mon coeur
    maman

Laisser un commentaire

«
»